Vers des orientations pastorales

Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son fils unique…. Jn 3, 16

Être chrétien au Kerkebeek dans la vie quotidienne
Comme tous les chrétiens, nous sommes appelés au Kerkebeek à contempler le monde et à l’aimer.
Cet amour du monde se fonde sur notre foi en Dieu Père, Fils et Esprit Saint. Nous puiserons notre inspiration dans les paroles et les gestes de Jésus-Christ : la Parole de Dieu est le socle de notre être chrétien et de nos actions pastorales.
Dieu est Dieu ! Il nous invite à aller de l’avant avec créativité et confiance, forts et fortes de sa promesse : « Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » (Mt 28, 20). Nous désirons vivre fraternellement en tous lieux où il nous envoie. Les zones de pauvreté auront notre préférence.

Les engagements des baptisés dans leur quotidien et les propositions faites par l’unité pastorale constituent ensemble la vie de la communauté. Cette vie est soutenue par trois axes : l’axe du VRAI, du BIEN et du BEAU. L’axe du VRAI comprend la manière d’être en relation, d’avoir une annonce ajustée. L’axe du BIEN concerne la solidarité, l’écologie intégrale comme y invite le Pape François. Dans l’axe du BEAU se retrouvent l’art et la liturgie.

Pour nous aider à vivre cela, l’unité pastorale s’engage à :
Servir et annoncer
Au cœur de nos « services » et engagements divers, la première annonce sera la foi en l’amour et par là même la foi en Jésus-Christ.
Soigner l’accompagnement humain et spirituel. Nous veillerons à ce que les personnes qui frappent à notre porte pour une demande d’aide spirituelle, matérielle ou sacramentelle soient bien accueillies. Si l’unité pastorale n’a pas les moyens ou la structure pour les accompagner correctement, elle les orientera vers une autre association ou unité pastorale.
Soutenir et susciter les initiatives permettant de « sortir » de nos cercles habituels. Une attention particulière sera donnée aux personnes fragilisées ou seules : nous veillerons à nous en rendre proches. Ensemble, nous apprendrons à nous laisser rencontrer en allant à la rencontre.
Encourager tous les liens avec les associations ou initiatives par des rencontres ou activités festives. Nos médias seront soucieux d’en faire l’écho. Nos infrastructures seront utilisées pour faciliter ces liens et garder le contact avec eux.
S’associer avec d’autres : le Kerkebeek ne doit pas tout inventer et tout porter !
Nous essayerons de privilégier les partenariats :

-  Pour la solidarité : Ecoliers du monde, St-Vincent, Ozanam, Union-Help, Solidarité-Sud…

-  Pour des propositions spirituelles : institution Thérésienne, congrégations religieuses vivant sur l’unité pastorale…

-  Pour les activités interconvictionnelles : Darna, inTOUCH,…,

-  Pour les activités avec les jeunes : Orval Jeunes en prières, Don Bosco…

Annoncer et célébrer
Donner la priorité à la Parole de Dieu dans les temps de recherche, de découverte et d’approfondissement de la foi que ce soit avec les enfants, adolescents ou adultes. Nous apporterons un soin particulier à la préparation et à la réception des sacrements et serons à l’écoute des attentes des baptisés.
Nous rassembler : les temps de retrouvailles sont nécessaires pour la vitalité de nos communautés. Ils ne seront pas limités aux messes. Dans un souhait de fraternité plus large, nous ouvrirons les portes de nos églises aux activités artistiques, culturelles ou solidaires.

Les eucharisties célèbrent le Seigneur : laïcs et prêtres y sont les célébrants ! Une attention sera donnée aux évènements qui « traversent » le monde et nos vies quotidiennes. Ces célébrations auront plusieurs visages permettant une mosaïque de sensibilités, (comme par exemple les messes à deux entrées, les messes des tout-petits…)

Evoluer vers un « gouvernement synodal »
Chercher ensemble ce que Dieu désire pour son Eglise :
-  En nous mettant à l’écoute de l’Esprit Saint.
-  En mandatant les membres de l’Equipe pastorale d’Unité et du Conseil pastoral d’Unité comme garants des orientations pastorales
-  En donnant la parole à tous et à toutes, en particulier par les Assemblées du Kerkebeek.
-  En n’hésitant pas à élargir les points de vue en invitant des personnes ne faisant pas partie de notre communauté chrétienne.
Ainsi, nous veillerons à nous former à la Synodalité de l’Eglise.

Durant l’année 2021-2022, nous chercherons à :
- Nous mettre à l’écoute de nos contemporains : entendre leurs rêves, leurs besoins…

- Nous soucier de ceux et celles que l’on ne voit plus : ont-ils rejoint
d’autres lieux-sources ?

-  Nous inspirer des « églises habitées » [*] pour enrichir nos manières de célébrer, car elles nous ont apporté une aide à la prière personnelle, à l’écoute de la Parole, et elles ont permis un autre type d’engagement des laïcs.

-  Créer des espaces fraternels. Les lundis à Ste-Suzanne entre 19h00 et 19h30 sera proposée une pause spirituelle sur le mode des églises habitées. Cette pause spirituelle sera suivie d’un temps convivial, repas tiré des sacs. Pour faciliter la participation à ces rencontres, les diverses équipes du Kerkebeek essayeront (dans la mesure du possible) de programmer leurs réunions les lundis soir à 20h15. Le secrétariat assurera la gestion des locaux ;

-  Réajuster les propositions intergénérationnelles concernant la croissance dans la foi (Rencontres ThéOdyssée faisant suite aux rencontres Théo) en fonction des attentes, des désirs et de la capacité d’engagement des chrétiens de l’unité pastorale ;

-  Repenser une dynamique globale en ce qui concerne les propositions de « Couples et Familles » et les propositions spécifiques de préparation au mariage ;

-  Mettre en place une organisation qui délègue suffisamment la logistique, en particulier pour maintenir des églises ouvertes et accueillantes ;

-  Poursuivre les recherches d’un projet immobilier sur le site de la Ste-Famille qui permette un pôle de passage, un « carrefour inter culturel et religieux », un pôle catéchuménal, un espace de prière et de convivialité à Helmet, en lien avec la communauté locale.

Vivre ces orientations pastorales implique de faire des choix et de discerner ce qu’il sera bon d’initier, poursuivre ou suspendre. Nous ferons le point après une première année en restant vigilants vis-à-vis de nos ressources humaines et matérielles !
[*]« église habitée » : église ouverte pour un temps de prière et de méditation individuelle, avec lumière, accompagnement musical, mise à disposition d’un feuillet reprenant les textes du jour avec des questions invitant à la méditation, et possibilité d’un échange personnel avec un prêtre.

Chantier pastoral 2018 - 2021 : Quelle Eglise au Kerkebeek en 2021 ?

Au départ, un constat de l’équipe pastorale d’Unité en juin 2018 ! Notre société est en évolution rapide et constante ; cela change notre manière de vivre en Eglise. Alors, comment faire pour sortir du catalogue des solutions habituelles face au vieillissement et à la difficulté de remplacer ceux qui assurent au quotidien le suivi de nos activités ? Comment apporter des réponses nouvelles à des questions nouvelles ? Comme communauté chrétienne, que voulons-nous vivre ? Décision est prise de labourer en profondeur pendant les trois prochaines années ; ce chantier pastoral sera l’objet de nos prières, réflexions, échanges, et initiatives.

Où en est-on ? Les étapes au fil des mois  :

Dimanche 3 octobre 2021 : matinée de rentrée de l’Unité pastorale.
Ensemble, petits et grands ont découvert les nouvelles orientations pastorales à l’essai pour un an. Une occasion de s’écouter, de partager, et rêver ...et ainsi de devenir acteurs et actrices de l’évolution de notre communauté chrétienne.

Jeudi 2 septembre 2021 : Assemblée du Kerkebeek "extraordinaire" : « Vers des orientations pastorales à vivre "ad experimentum" pendant un an ».
A partir de ce que nous avons vécu avec André Fossion, Myriam Tonus et lors de nos assemblées et rencontres, l’équipe pastorale et le conseil pastoral d’Unité ont élaboré de nouvelles orientations pastorales. Présentation du projet pour vérifier les intuitions, les enrichir, les affiner....

Dimanche 4 octobre 2020  :
matinée de rentrée de l’Unité pastorale. Pour nous lancer sur le thème de la matinée : « Être pour porter du fruit... en Unité pastorale ! » et en continuité avec l’Assemblée du Kerkebeek du mois de janvier dernier, Myriam Tonus nous invite à différencier l’être pour moi, pour mon ego dans la logique « du monde », la logique du « paraître » et l’être tel que Dieu me voit. Cette sortie de l’égo implique une conversion rendue possible par/grâce à la Parole de Dieu qui toujours donne la Vie. Une invitation donc à se laisser ensemencer par la Parole, et à devenir de bons semeurs ! Prise de Parole et commentaire biblique de M. Tonus :

Après cette mise en route, chacun-e-est invité à circuler, à entrer en dialogue avec les autres, et à écrire sur les panneaux affichés dans l’église qui proposent trois questions :
1. Qu’est-ce qui porte du fruit - dans ma vie et dans le monde ? - au Kerkebeek ? Et comment le renforcer ?
2. Qu’est-ce qui porte peu de fruits - dans ma vie et dans le monde ? - au Kerkebeek ? En quoi n’est-ce plus porteur de vie aujourd’hui ?
3. Quels fruits j’aimerais voir - dans ma vie et dans le monde ? - au Kerkebeek ? Et quels moyens prendre pour y arriver ?
Pour lire l’intégralité des réponses :

Carême 2020 et temps pascal :
Tends l’oreille… Ecoute le monde pour l’aimer ! l’aimer !
Du mercredi des Cendres jusqu’à la fête de l’Ascension. Un exercice de conversion pour le temps de Carême et le temps Pascal.
En droite ligne du chantier pastoral et de la rencontre avec Myriam Tonus, nous sommes invités tous à faire un pas de plus en travaillant une attitude de fond : l’écoute.
Ecouter la Parole de Dieu et scruter la manière dont Jésus écoute. Ecouter nos contemporains, la ville, le monde… Ecouter comment la vie se donne, et s’entremêle parfois avec des chemins de mort. Comment écoutons-nous dans nos diverses activités et mission ?

Janvier 2020 : "Changer pour être fidèle" : avec Myriam Tonus, laïque dominicaine, théologienne.
Les questions que nous nous posons depuis juin 2018 sont aujourd’hui de plus en plus pertinentes ; le pape François lui-même demande de sortir du cléricalisme et d’inventer des collaborations nouvelles. A partir de 2021, nous devrons faire des choix, renoncer et créer.... ensemble ! (voir Journal Kerkebeek 134)

Février 2019 : Etre chrétien demain : relevons le défi ! Quel(s) rôle(s) pouvons-nous jouer ? Avons-nous une mission à accomplir ? Quelle est notre espérance pour aujourd’hui et pour demain ? Quelque chose de l’avenir se dessine déjà aujourd’hui sous nos yeux ; nous échangeons à partir d’expériences concrètes vécues par des chrétiens du Kerkebeek (voir Journal Kerkebeek 133).

Novembre 2018 : un premier pas dans la réflexion avec le Père André Fossion (jésuite, professeur de théologie à Lumen Vitae). Avec lui, nous regardons le monde qui nous entoure : dans quelle situation sommes-nous ? Comment lire cela à la lumière de l’Evangile ? Quelles perspectives d’avenir pour notre unité pastorale ? (Voir Journal Kerkebeek 126).

Octobre - novembre 2018 : Un questionnaire pour ouvrir le chantier : Qu’est ce qui est essentiel pour vivre en chrétiens au Kerkebeek en 2021 ?
1. Quand vous entendez "vivre en chrétien", à quoi pensez-vous ? Quels sont les mots, les sentiments, les images qui vous viennent à l’esprit ?
2. Pour vous, qu’est-ce qui serait le plus important pour vivre en communauté chrétienne au Kerkebeek en 2021 ? ?
3. Quel moyen le Kerkebeek peut-il mettre en oeuvre pour nous aider à avancer sur ce chantier ?

Documents joints